Écouter le rap : Pourquoi les jeunes s’y adonnent ?

Écouter le rap : Pourquoi les jeunes s’y adonnent ?

Écouter le rap est l’un des passe-temps favoris de la jeunesse. Aujourd’hui, c'est un genre musical qui jouit d’un énorme succès auprès des jeunes. Ces jeunes respirent, parlent agissent et pensent rap. On parle de « rap attitude ». Cela s’est, d’autant plus, exacerbé depuis que de nouvelles stars de ce genre musical roulent carrosse, font étalage de leurs billets verts et de leurs manoirs. Pour ces jeunes, écouter du rap les rapproche de leurs stars à qui ils voudraient ressembler.

Le rap, une musique qui ose

Le rap est, avant tout, un mouvement culturel qui tire ses origines du hip-hop. C’est une musique qui se caractérise par une diction très rythmée et qui ose dénoncer la violence ainsi que les injustices sociales. C’est donc une forme de musique qui se place au cœur des débats et sujets socio-politiques. Elle vise à interpeller un maximum de personnes, notamment les jeunes. Ces derniers aiment écouter le rap. À titre illustratif, les rappeurs, pour la plupart, abordent leur vie dans les ghettos et exposent les violences et les difficultés vécues au quotidien. Pour toucher les fans et rendre le message plus percutant, ils font fortement usage de la rime.

Écouter du rap suscite un sentiment d’appartenance à la street attitude

Beaucoup de jeunes aiment écouter du rap. Ce genre musical a du succès grâce à la proximité que l’artiste (le rappeur) entretien avec son public et ses fans qui sont pour la plupart ces jeunes.
Les rappeurs ont un langage familier ou courant qui permet aux jeunes de s’identifier à eux. En cette ère du digital, ils sont souvent connectés sur le net et réagissent naturellement à beaucoup de débats d’actualité qui les intéressent. Ils aiment à faire montre de leur indépendance vis-à-vis des grandes maisons de disque et conservent de la sorte leur proximité avec le public. Avec le temps, le champ de ce type musical s’est un peu plus étendu. Aujourd'hui, on parle beaucoup plus de « musique urbaine ». Elle englobe plusieurs variantes tels que le « Trap », etc.